Bernard Carpentier Conseiller général honoraire du canton d'Ardres

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Cantonales 2011

Fil des billets

vendredi, 25 mars 2011

Un Conseiller Général reconnu et investi

Chers Habitants
Unissons nos énergies pour que vive notre Canton !

Un Conseiller Général reconnu

Propos de Mr Dupilet Président du Conseil Général :

- Lors de son élection : « Nous sommes tous à égalité dans cette enceinte du Conseil Général. Vous savez que j’ai une grande passion : la politique, alors faisons-en plus encore pour la démocratie. Ne gommons pas nos différences, elles enrichissent notre Assemblée ».

- Lors de la dernière Commission permanente du 7 mars 2011 :
« Je vous remercie pour l’excellent travail que vous avez tous accompli, je sais que chacun d’entre vous a donné le meilleur de lui-même ».

Un Conseiller Général investi

J’ai participé à toutes les réunions de séance plénière ainsi qu’à toutes les commissions permanentes sans exception.
Par ailleurs, à ceux qui disent que je ne vote pas le budget, je leur réponds que j’ai toujours soutenu et voté les subventions pour toutes les communes du canton !

LE 27 MARS 2011
VOTEZ POUR LE CANDIDAT DE LA PROXIMITÉ,
Votez Bernard CARPENTIER Caroline LOY

Un Conseiller Général...

Vous avez soutenu notre candidature, vous croyez en notre programme : Le 27 mars votez utile et responsable !

Le Conseil Général du Pas de Calais a un budget : le Conseiller Général, est le garant de la bonne utilisation de cet argent public.
Homme de terrain, avec Caroline Loy,  je veillerai au choix des domaines d’action prioritaires en favorisant la solidarité tout en évitant l’assistanat permanent:

  • développer l’emploi et la formation en milieu rural,
  • garantir le cadre de vie
  • accompagner la jeunesse et les aînés dans leur vie de tous les jours

Un Conseiller Général Facilitateur
Je mettrai toute mon énergie pour :
- Informer et orienter les jeunes pour l’accès à un emploi par  la création de lieux d’échanges, d’un forum des métiers, de la mise en relation avec Pôle emploi, la Mission Locale, le CIAS,...
- Soutenir la formation  des jeunes pour un emploi durable
•    avec les Mairies grâce aux chantiers école pour les bénéficiaires RSA, et par  les contrats aidés, en leur donnant une chance en fin de contrat!
•    avec les entreprises par une incitation à l’apprentissage
Accompagner les entrepreneurs locaux dans leur recherche de locaux commerciaux, d’emplacements sur des zones d’activités..
Soutenir les producteurs de lait et favoriser le développement des exploitations agricoles (filières courtes)


Un Conseiller Général  Acteur de terrain
J’aurai à cœur de :
- Soutenir les actions menées dans le domaine scolaire (équilibre alimentaire, développement durable, éco-citoyenneté…dans les collèges) et poursuivre la lutte contre les fermetures de classes
- Fédérer les énergies autour des élus pour lutter contre les inondations et préserver nos paysages et espaces naturels
- Veiller à la création de nouveaux équipements sportifs répartis équitablement sur le canton
- Financer les associations dans leurs projets d’animation de proximité

Un Conseiller Général  Fédérateur
J’aurai la volonté de :
- Collaborer avec vos élus, défendre et poursuivre les projets de vos communes : des bâtiments publics rénovés et équipés, couverture complète en téléphonie mobile, structures d’accueil petite enfance, un développement routier de qualité,…
- Veiller à l’accès aux soins de toutes les générations : soutenir les projets de maisons médicalisées, développer les services médicaux de proximité et veiller au maintien à domicile de nos aînés grâce au financement du Département en évitant la baisse des heures d’APA
- Soutenir la mise en place d’un nouveau projet autour des moyens de transport pour favoriser l’insertion et les liens en campagne (ex :lien +)


Chers Habitants
Unissons nos énergies pour que vive notre Canton !
Bernard Carpentier avec Caroline Loy proches de vous au quotidien

jeudi, 24 mars 2011

Point presse

Ce lundi, j'ai répondu à la demande de la presse en la rencontrant afin de faire le point à l'issue du 1° tour des élections cantonales. Quelques extraits des points que j'ai soulevés.

- Je suis satisfait de mon score au premier tour. Avec autant de candidats en lice, je ne pouvais pas prétendre à beaucoup plus. L'important pour moi était d'arriver en tête. Ce score très honorable atteste d'une présence constante sur le terrain. Ce résultat est bien la preuve que les habitants sont conscients du travail que j'effectue au quotidien en tant que conseiller général.

- Mes électeurs semblent apprécier la simplicité, la proximité et le côté humain de leur conseiller général. Je ne rate d'ailleurs jamais une manifestation organisée sur le canton. Je suis un homme de terrain au plus près des réalités de ce territoire que j'aime, que je défends, que je préserve.

- Je travaille avec passion, sans esprit partisan. Quand j'interviens dans une commune, je ne cherche pas à savoir si son maire est de telle ou telle tendance politique mais je pense à l'intérêt de la population.

- Je souhaite continuer le travail accompli. Le giratoire de Bayenghem-lès-Eperlecques se fera, je le garantis. Mais aussi poursuivre le développement du territoire en privilégiant l'emploi et l'accompagnement des entreprises comme la réalisation d'un hôtel d'entreprises.

- Pour nos aînés, je suis aussi en train de réfléchir à la mise en place d'une maison de santé avec des services médicaux de proximité pour permettre une meilleure réactivité des soins et une prise en charge pour tous.

- Et pour les plus jeunes, il faut repenser au projet de maison de l'enfance, abandonné en 2008 par les nouveaux élus, entrainant la perte d'une subvention de 400.000€

- Je pense, et j'espère, que les électeurs sauront faire la part des choses, qu'ils jugeront les hommes...

- Le Calaisis souffre terriblement. Le mécontentement des électeurs est légitime. En faisant du porte à porte, je me suis rendu compte que de nombreuses personnes avaient de bonnes raisons d'être insatisfaites. Pour elles, il n'y a pas d'autres alternatives que le vote extrême. Cette démotivation, sur fond de morosité ambiante, je la comprends. Mais je souhaite que ces électeurs se ressaisissent pour le second tour.

Crédit Photo: Nord Littoral

- page 2 de 7 -