Bernard Carpentier Conseiller général honoraire du canton d'Ardres

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fetes de Belle Roze

Fil des billets

dimanche, 3 août 2008

Remerciements aux bénévoles de la Fête de Belle Roze

Au nom du Comité "Belle Roze et François 1er", je vous souhaite la bienvenue à cette réception qui est donnée en votre honneur.

 

Grâce à votre participation, ces festivités 2008 furent un succès et les difficultés du départ furent surmontées. L'on peut regretter le nombre trop peu élevé de bénévoles, mais chacun ayant rempli pleinement son rôle, l'organisation fut irréprochable.

 

Je souhaiterais mettre à l'honneur deux personnes qui s'investirent beaucoup avant et pendant la fête : Madame FRANQUE pour les préparatifs, les contacts et l'animation et qui commenta sur le podium de la place d'Armes tout l'après-midi mais aussi le matin à la ferme du Bastion, ainsi que Monsieur RANSON qui depuis 22 ans, a permis avec ses collègues porteurs, de faire danser notre Géante non seulement à Ardres, mais également en Angleterre, en Belgique et en Espagne. En faisant se déplacer notre Géante, c'était la notoriété de notre Ville, qui était exportée.

 

Je voudrais leur remettre une médaille, qui sera un souvenir du Conseiller Général, Président, les fleurs étant périssables, j'ai pensé que ce cadeau leur plairait davantage.

 

Mes remerciements iront également au Président de l'A.C.H.A., à Monsieur LOSSENT et à Madame BELLE pour l'organisation de l'exposition à la Chapelle des Carmes et à Madame RYSSEN et son mari pour l'organisation de la très belle exposition à la Bibliothèque pour tous - j'ignore si Monsieur KMIECIAKA a bien vendu son livre retraçant l'Histoire des 100 Figures polonaises du Pas de Calais ?

 

Merci aux vendeurs exceptionnels de billets de tombola, aux couturières qui habillèrent les quatre dames du Club des Aînés proposées par le Président, qui durent se contenter d'une seule valse, à leur grand regret !

 

Merci à mon épouse qui fut en relation constante avec les couturières et chargée de toute la partie administrative  ; merci aux serveuses de la ferme du Bastion ; merci aux Responsables du jumelage, chargés de l'encadrement des groupes anglais et allemands ; merci à David DUVIEUBOURG qui était chargé d'animer le podium de la ferme du bastion l'après-midi.

 

Enfin je voudrais remercier les référents des groupes étrangers et les commerçants pour leur participation et la décoration des vitrines aux couleurs de l'Europe, Madame LOUVION qui fut l'interface avec les commerçants, la Musique Municipale avec leurs référents, chargée d'ouvrir la fête et de la clôturer en accompagnant Belle Roze.

 

Bien que cette soirée soit celle des remerciements aux bénévoles, je voudrais renouveler mes remerciements à la Municipalité pour son aide financière et technique, à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Calais, au Conseil Général, à la C.C.R.A., aux villes de Calais et de Coquelles pour le prêt des drapeaux, aux Etablissements DELATTRE et à l'Imprimerie LEDOUX pour leur sponsoring.

 

Bernard Carpentier

Président du Comité des fêtes de Belle Roze et François 1°

 

mardi, 29 juillet 2008

Exposition sur les géants: Un engouement important

Dans son édition du 27.07.2008, le site du journal Nord Littoral indique:
Parmi les personnes présentes au vernissage. Parmi les personnes présentes au vernissage.

L'association culturelle et historique d'Ardres présidée par Michel Cabal a participé aux fêtes de Belle Roze en organisant une exposition consacrée aux "Géants d'ici et d'ailleurs ".


Michel Cabal, au cours du vernissage de l'exposition mise en place notamment par Jean-Victor Lossent et Michèle Bellet, a apporté des précisions sur les géants.
« Les géants sont emblématiques de la région Nord-Pas-de-Calais, où ils mènent la danse lors des cortèges et des processions. Ils représentent des personnages historiques: Belle Roze, François 1er à Ardres, Henri VIII à Guînes; des héros imaginaires: Gayant à Douai, Reuze à Cassel, Lyderic à Lille ; ou encore des célébrités: Raoul de Godewaerswelde,Catherine David; ils peuvent encore illustrer des professions: mineurs à Denain et Anzin, marins à Boulogne, maraîchers à Clairmarais et Saint-Omer».
Le président a aussi apporté des éclaicissements sur l'origine de ces géants, « Ils sont apparus dans le Nord de la France au XVIe siècle et se sont multipliés au XX e siècle, réalisés par des hommes de talent comme Maurice Deschodt dans les années 1950, créateur de Belle Roze ou Stéphane Deleurence pour François 1er dans les années 1980-2000 ».
Michel Cabal a souligné également l'apparition de géants portés en Belgique, Espagne, Grèce et Australie. Le maire Ludovic Loquet et Bernard Carpentier, conseiller général ont félicité et souligné l'importance de l'action des membres de l'association ardrésienne.

mercredi, 23 juillet 2008

En l'honneur de la Belle Roze: Une fête aux couleurs de l'Europe

Le mardi 22.07.2008, le site du journal Nord Littoral mentionne à propos des fêtes de Belle Roze:
Beaucoup de personnes dans les rues pour admirer le géant Belle Roze.
Beaucoup de personnes dans les rues pour admirer le géant Belle Roze.

Il y a quelques jours, le comité des fêtes de Belle Roze et François 1er, avec le soutien de la municipalité, a présenté son spectacle en l'honneur du géant d'Ardres, Belle Roze.

Une fête européenne colorée et rythmée qui a attiré un public venu nombreux.
Les festivités ont été ouvertes en accord parfait par le président du comité, Bernard Carpentier, et le maire de la ville d'Ardres Ludovic Loquet. La météo étant clémente, le spectacle a été à la hauteur de l'événement, partagé entre la danse, la musique, les couleurs, les groupes folkloriques européens, la musique municipale dirigée par Xavier Pottiez qui a interprété les hymnes de pays européens.
L'histoire de la géante a été commentée à la ferme du bastion par Véronique Franque et Joël Ranson, l'un des porteurs à la ferme du bastion. Une histoire qui dure et perdure. Les produits européens étaient également à l'honneur dans le village gourmand. Grâce à un bénévolat sans lequel rien ne pourrait se faire. C'est tout à leur honneur, et à celui de la ville d'Ardres et de l'Europe.

Article à lire ici

- page 2 de 4 -