Bernard Carpentier, Maire d’Ardres et Conseiller Général, «regrette le choix fait par les électrices et les électeurs de la 7ème circonscription, d’avoir majoritairement reconduit dans ses fonctions, le député sortant Gilles Cocquempot».

En effet, nos territoires sont en retard dans le domaine économique et le Calaisis a grand besoin d’actions concrètes, car nos populations sont en attente de projets qui seront générateurs d’emplois.
Il ajoute qu’il «attend toujours que Gilles Cocquempot lui fasse connaître ses projets pour la revitalisation du site de pont d’Ardres, comme il lui avait proposé lors d’une réunion du Sympac voilà il y a quelques mois : Je suis en droit de m’interroger sur leurs existences réelles ? »

Par ailleurs, il « regrette que le Calaisis n’ait pas voulu saisir la chance offerte par l’élection de N.Bouchart » en tant que candidate de la majorité présidentielle pour laquelle il a activement fait campagne au 2° tour.

Bernard Carpentier « se félicite du report des voix sur Ardres puisqu’en additionnant ses voix du 1er tour et celles de l’UMP, nous arrivons à un total de 1150 voix, contre 1019 obtenues au second tour, soit un écart, faible, de 131 voix" . 131 voix dont il n’est évidemment pas propriétaire !