Samedi 1er Mai, j'étais invité dans 4 communes du canton pour des remises de médailles:
 
A 10h45, j'étais accueilli à Eperlecques pour un dépôt de gerbe au monument aux morts avec remise de 39 médailles: 37 médailles du travail et 2 médailles Régionales, Départementales et Communales. Dans la mesure où j'étais invité à Brêmes-les-Ardres à la même heure pour la remise de 17 médailles du travail, je me suis fait excuser à Eperlecques et j'ai adressé un courrier personnel aux médaillés. Ainsi j'ai pu être présent à Brêmes à 11h avant de me rendre ensuite à la Chapelle des Carmes à Ardres, où étaient remises plus de 20 médailles. Un chef d'entreprise du canton remarquant ma présence m'a fait l'honneur de me demander de remettre les médailles d'or et grand or à Mr Neuville, un de ses anciens chauffeurs. Je remercie Mr Loy pour sa délicatesse. Comme d'habitude, le Maire d'Ardres a ignoré la présence du Conseiller Général du Canton, et ne lui a pas donné la parole!......
 
J'étais par ailleurs invité à Louches à 11h30 mais dans l'incapacité d'être présent je me suis également fait excuser.
 
Vers 13 heures je suis reparti à Brêmes-les-Ardres dans la mesure où Mr POUSSIERE Maire m'avait précisé lors de la remise des médailles que les discours se faisaient plus tard. A peine arrivé j'ai pu le remercier de son invitation et féliciter avec lui tous les bénévoles qui avaient œuvré pour faire de cette fête du travail une fête des «Beffrois du Travail" réussie.
J'ai notamment mis l'accent sur l'investissement de quelques élus tels que Mme CORDENIER, Mr SANDRAS, Mme PONCHEL, ainsi que l'Association Non-lieux, qui depuis de longs mois avaient élaboré tout un programme d'animations diverses pour la journée.
Au cours de mon discours, j'ai rappelé que cette manifestation d'intérêt local était une action de sauvegarde du patrimoine industriel également départemental, soulignant que dans la région Nord-Pas-de-Calais parmi tous les sites sauvegardés, seule la Briqueterie de Brêmes-les-Ardres dans le Pas-de-Calais faisait l'objet d'un intérêt oh combien symbolique pour tous les anciens salariés de cette entreprise, qui dans les années 50, en comptait une centaine.
Je devais conclure en renouvelant mes félicitations aux médaillés du jour.

Le programme de cette journée de fête à Brêmes-les-Ardres était:
- Balade Champêtre pédestre et historique dès le matin
- Inauguration des Beffrois du Travail, avec remise des médailles et réveil de la cheminée de la Briqueterie
- Repas concert de 13h à 15h avec le groupe de musiciens: «Les Cafés Renversés"
- Associations et Animations avec les Artisans: village gourmand, artisan potier, atelier de maçonnerie, souvenirs du patrimoine d’Antan, exposition des travaux réalisés par les enfants

Et pour clore la journée, j’ai assisté à la pièce théâtrale de 17h à 18h, intitulée «Du Rififi à la Briqueterie». La mise en scène était de l'Association "Opale théâtre". Ainsi qu'en témoigne les photos, le public était nombreux et la troupe de bénévoles Brêmois connut un beau succès.

Le lendemain dimanche 2 mai, je me suis rendu à l'eco-gymnase de Bois en Ardres pour saluer les parents d'élèves de la F.C.P.E des Écoles Anne Frank et André Pruvot, qui organisaient une brocante (couverte, point fortement apprécié des participants compte tenu de la météo!) pour dégager quelques bénéfices et pour en faire profiter les enfants des écoles primaires, lors de la Kermesse qu'ils organisent en Juin. Initiative louable!