Bernard Carpentier Conseiller général honoraire du canton d'Ardres

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Cantonales 2011

Fil des billets

jeudi, 24 mars 2011

Point presse

Ce lundi, j'ai répondu à la demande de la presse en la rencontrant afin de faire le point à l'issue du 1° tour des élections cantonales. Quelques extraits des points que j'ai soulevés.

- Je suis satisfait de mon score au premier tour. Avec autant de candidats en lice, je ne pouvais pas prétendre à beaucoup plus. L'important pour moi était d'arriver en tête. Ce score très honorable atteste d'une présence constante sur le terrain. Ce résultat est bien la preuve que les habitants sont conscients du travail que j'effectue au quotidien en tant que conseiller général.

- Mes électeurs semblent apprécier la simplicité, la proximité et le côté humain de leur conseiller général. Je ne rate d'ailleurs jamais une manifestation organisée sur le canton. Je suis un homme de terrain au plus près des réalités de ce territoire que j'aime, que je défends, que je préserve.

- Je travaille avec passion, sans esprit partisan. Quand j'interviens dans une commune, je ne cherche pas à savoir si son maire est de telle ou telle tendance politique mais je pense à l'intérêt de la population.

- Je souhaite continuer le travail accompli. Le giratoire de Bayenghem-lès-Eperlecques se fera, je le garantis. Mais aussi poursuivre le développement du territoire en privilégiant l'emploi et l'accompagnement des entreprises comme la réalisation d'un hôtel d'entreprises.

- Pour nos aînés, je suis aussi en train de réfléchir à la mise en place d'une maison de santé avec des services médicaux de proximité pour permettre une meilleure réactivité des soins et une prise en charge pour tous.

- Et pour les plus jeunes, il faut repenser au projet de maison de l'enfance, abandonné en 2008 par les nouveaux élus, entrainant la perte d'une subvention de 400.000€

- Je pense, et j'espère, que les électeurs sauront faire la part des choses, qu'ils jugeront les hommes...

- Le Calaisis souffre terriblement. Le mécontentement des électeurs est légitime. En faisant du porte à porte, je me suis rendu compte que de nombreuses personnes avaient de bonnes raisons d'être insatisfaites. Pour elles, il n'y a pas d'autres alternatives que le vote extrême. Cette démotivation, sur fond de morosité ambiante, je la comprends. Mais je souhaite que ces électeurs se ressaisissent pour le second tour.

Crédit Photo: Nord Littoral

mercredi, 23 mars 2011

Un acte citoyen

La journée du dimanche 20 mars a vu le 1° tour des élections cantonales. Caroline Loy et moi même avons tenu à rendre visite à toutes les personnes qui tenaient les bureaux de vote. C'est ainsi que nous sommes allés dans toutes les communes du canton, dans chaque lieu de vote (Photo: Eperlecques)

C'est un acte citoyen que nous avons tenu à souligner en saluant celles et ceux qui étaient derrière les urnes et registres. (Photo: Muncq Nieurlet)

Certains d'entre eux nous ont mentionné que j'étais le seul candidat accompagné de sa suppléante. Je le regrette, comme je regrette le peu de considération donnée aux candidates suppléantes. Leur présence est imposée pour la première fois dans le cadre de la parité par le législateur. (Photo: Recques sur Hem)

Mais c'est pour moi un acte fort que de donner la parole à des femmes qui marquent la vie de leur canton et qui apportent à l'action publique un regard différent. Comme chacun le sait, Caroline Loy est une femme de cœur, qui l'a montré et dont la présence à mes cotés est particulièrement enrichissante. (Photo: Tournehem)

vendredi, 18 mars 2011

Un élu de proximité, en dehors de tout esprit partisan

Mardi, j'ai rencontré la presse à Mentque-Norbécourt. Ci dessous, l'article du Nord Littoral:

Bernard Carpentier, canton d'Ardres

Candidat à sa succession

vendredi 18.03.2011, 06:00
Bernard Carpentier. Bernard Carpentier.

Bernard Carpentier, candidat sortant, brigue un quatrième mandat en tant que conseiller général, depuis 1992, dans le canton d'Ardres.

Il est suppléé par Caroline Loy de Zouafques.

Pour le développement économique, son souci reste de soutenir les entreprises, menacées par l'emploi (l'imprimerie Ledoux à Ardres), celles dans lesquelles des problèmes administratifs freinent la reprise (moulin d'Ardres récemment) et aussi d'être informé de ce qui se passe sur le terrain. Il se bat également pour l'emploi au quotidien, « surtout pour les jeunes de 18-25 ans », en les orientant et en étant à leur écoute lors de ses permanences. Bernard Carpentier cite « les chantiers-école qui sont une piste de travail ! ».

Le candidat se bat également sur le sujet des zones d'activités, pour résoudre les difficultés, comme pour celle de Zouafques, ou pour poursuivre leur développement et leurs infrastructures (zone d'Autingues, du Plat d'Or...) Dans le domaine de la solidarité, il soutient l'accompagnement des aînés avec les associations concernées et le maintien de l'accueil à domicile. Il renouvelle sa solidarité face à la suppression des classes concernées par une fermeture, « On espère que nous parviendrons à en sauver deux  ! ». Il rappelle sa démarche récente auprès de la Rectrice afin de faire le point sur cette situation. Il ajoute que « 17 EVS dans le canton sont sauvegardés. » Au sujet de la petite enfance, l'élu a mis en place la halte-garderie itinérante : «  Aujourd'hui, il faut aller au delà, et les communautés de communes doivent se pencher sur ce sujet », avance-t-il. Le conseiller général intervient auprès des collectivités locales pour conclure : « Je mettrai toute mon énergie pour faire aboutir les dossiers, de par mon expérience, notamment celui concernant la Bibliothèque de Nortbécourt et les écoles. » Bernard Carpentier entend poursuivre son rôle d'élu de proximité, en dehors de tout esprit partisan.


Nord Littoral

A lire sur http://www.nordlittoral.fr/actualite/Le_pays_de_Calais/Calaisis/article_1372323.shtml

- page 2 de 5 -